Briller sur les réseaux sociaux avec l’Employee Advocacy !

En Suisse, plus de 7 millions de personnes utilisent les réseaux sociaux, dont plus de 3 millions Facebook. Pour tirer profit de cette omniprésence des médias sociaux, les professionnels RH mettent en place de nouvelles méthodes de communication. Parmi celles-ci, l’Employee Advocacy sur les plateformes sociales a porté ses fruits pour de nombreuses entreprises suisses. Découvrons comment bien utiliser cette stratégie de social marketing indissociable de la Marque Employeur. 

Téléchargez gratuitement notre livre blanc – Employee Advocacy

Qu’est-ce que l’Employee Advocacy ?

L’Employee Advocacy sur les réseaux sociaux est un programme ambassadeurs qui vise à promouvoir l’offre de produits ou de services d’une marque en utilisant les collaborateurs de l’entreprise. On parle de collaborateurs-ambassadeurs lorsque les salariés agissent en tant que porte-parole de la société sur les réseaux sociaux.

Mais ce type de programme est également très utilisé dans une stratégie de Marque Employeur. Il va alors s’agir de mettre en avant les avantages offerts aux collaborateurs, ainsi que les valeurs et l’identité de l’entreprise. Ici, les ambassadeurs sont les collaborateurs de l’entreprise. Ils vont parler de leurs activités, de leur travail au quotidien. Cette mise en lumière peut se faire en relayant des publications parues sur la page entreprise sur LinkedIn ou sur Facebook. Ou alors en publiant eux-mêmes leurs propres posts.  

Dans l’un ou l’autre cas, cela donne la possibilité aux candidats potentiels d’observer la société à travers un autre spectre. 

Et on le sait, les collaborateurs sont les mieux placés pour communiquer sur les avantages d’une entreprise, d’où l’intérêt d’utiliser l’Employee Advocacy !

Testez votre scoring Marque Employeur

Comment réussir son Employee Advocacy sur les réseaux sociaux ?

Pour que cette stratégie porte ses fruits, l’entreprise ne doit pas se contenter de suggérer aux employés de partager des publications en rapport avec la marque sur leurs profils des médias sociaux. Le département marketing doit définir un plan d’attaque précis.

En effet, l’Employee Advocacy sur les réseaux sociaux est beaucoup plus efficace lorsque les ambassadeurs parlent en bien de la marque de façon volontaire.

Il y a de moins en moins de place au mensonge sur Internet. La désastreuse stratégie d’Employee Advocacy d’Amazon en est la preuve. Pour rappel, le géant du e-commerce avait payé ses collaborateurs pour défendre leur entreprise sur Twitter. Évidemment, les messages postés n’étaient ni crédibles, ni authentiques, et lorsque la supercherie a été découverte, la réputation d’Amazon en a pris un coup.

Les résultats d’un programme ambassadeurs sont bien meilleurs lorsqu’aucun discours n’est imposé. Les collaborateurs doivent pouvoir être authentiques et choisir les publications qu’ils partageront sur leurs profils. Pour que les commentaires des employés n’aient pas l’air d’avoir été commandés par l’entreprise, il est donc préférable de ne pas imposer de ton. Des messages légers avec des émojis et un vocabulaire populaire peuvent être utilisés. Ils aideront les utilisateurs des réseaux sociaux à saisir l’authenticité qui se dégage des commentaires. C’est d’ailleurs aussi et surtout la personnalité de chaque employé qui doit apparaître à travers les publications. C’est ce qui va donner cette vérité tant recherchée et appréciée des internautes! 

Vous pouvez simplement donner quelques recommandations par rapport à ce qui va être publié. Mais en aucun cas des directives trop précises ou contraignantes !

La première étape peut donc être d’accompagner les employés en les formant sur l’usage des réseaux sociaux. S’ils apprennent à partager et à rédiger des commentaires au sein de l’entreprise, les employés seront plus enclins à communiquer de façon positive sur cette dernière.

L’importance du contenu

La stratégie d’Employee Advocacy sur les réseaux sociaux de l’entreprise doit être basée sur un certain rythme de publication de contenu. Pour que les ambassadeurs collaborateurs puissent réagir à ce contenu avec des commentaires, des partages et des likes, il est primordial de publier sur des thèmes qui intéressent autant le grand public que les membres de l’entreprise.

Si le contenu est uniquement axé marketing, le nombre de partages et de commentaires sera limité. La communication n’aura donc pas l’effet escompté auprès des candidats. Il est intéressant de proposer des contenus en lien avec le domaine d’activité de l’entreprise. Le Social Media Manager pourra, par exemple, partager des conseils, des sondages ou des vidéos.

En deux mots, des contenus attrayants et ludiques !

Des questions ouvertes permettront également aux collaborateurs d’exprimer leur opinion. Elles offriront aussi un témoignage précieux aux Talents qui souhaitent rejoindre l’entreprise. De plus, sur les réseaux sociaux, ces formats fonctionnent bien et suscitent de l’engagement. Les internautes, qu’ils suivent votre entreprise ou pas, auront plaisir à interagir avec ce type de posts. Car ce qui importe, c’est de trouver des formats ou des idées originales qui vont susciter l’intérêt ou la curiosité. 

En publiant du contenu de qualité, axé sur la culture d’entreprise et le domaine d’activité de celle-ci, les Talents auront envie de découvrir la société. Puis, de postuler aux offres d’emploi ! Les bons résultats dans le domaine expliquent que le nombre de recrutements effectués par l’intermédiaire des réseaux sociaux en Suisse prenne de plus en plus d’ampleur.

Discutons de votre Marque Employeur

Montrer l’exemple

Pour qu’une stratégie d’Employee Advocacy sur les réseaux sociaux puisse atteindre ses objectifs, les dirigeants de l’entreprise doivent être les premiers à réagir aux publications. Cela est aussi un geste fort qui montre que l’entreprise ne s’appuie pas uniquement sur les salariés avec des responsabilités moindres. La stratégie d’Employee Advocacy est un effort global et entre dans l’ADN de l’entreprise. 

Lorsqu’un collaborateur voit qu’un manager a commenté une publication de l’entreprise sur un média social, il accorde plus de crédit au message.

En montrant l’exemple, de nombreux managers des sociétés de Suisse romande ont eu d’excellents résultats. Les ambassadeurs collaborateurs se sont sentis poussés à suivre le mouvement lancé par les dirigeants. Les marques ont ainsi pu se rapprocher du grand public.

Gérer le programme stratégiquement

Mais avant toute chose, pour qu’un programme d’Employee Advocacy fonctionne et ait une portée pertinente, il faut une bonne gestion d’ensemble. Un responsable d’un tel projet sera nommé afin de gérer cette stratégie. Il sera donc important de fixer des objectifs, de construire une stratégie en lien avec ceux-ci. Il est en effet primordial de savoir pourquoi l’on fait un tel projet. Pensez à définir ce que l’entreprise attend avec précision. Un autre point crucial sera de définir des indicateurs de performance, qui vous permettront de vérifier que tout cela fonctionne.

Bien sûr, une collaboration étroite entre le responsable du programme et le Community Manager sera indispensable!

Une fois ces éléments mis en place, il s’agira notamment d’informer, de recruter et d’accompagner les collaborateurs désireux de participer. En effet, il est nécessaire d’être là pour eux à chaque étape. Cela leur permettra de mener à bien leur mission! Les collaborateurs ont besoin de savoir ce que l’on attend d’eux, de recevoir des consignes, si vous en avez à leur donner, etc.

Et n’oubliez pas que vos ambassadeurs peuvent contribuer encore plus fortement à faire briller leur entreprise. Ils ont peut-être des idées intéressantes de publications, alors n’hésitez pas à les solliciter.

Enfin, il sera important de faciliter la tâche de ces ambassadeurs. Cela va passer par la mise en place d’un outil de centralisation des contenus dans lesquels ils n’auront qu’à piocher. Rendre cette tâche aisée va aussi motiver les employés à participer!

Pour être sûr de briller sur les réseaux avec l’Employee Advocacy, les entreprises modernes doivent définir une stratégie précise. Elle sera basée sur des KPI qui permettent de vérifier son efficacité. Les priorités du Social Media Manager doivent être de former les collaborateurs tout en montrant l’exemple et en veillant à fournir du contenu de qualité. Si vous suivez ces quelques conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté ! Pour vous garantir d’avoir des résultats probants, faites-vous accompagner par des professionnels. Avec son partenaire Social Seeder, JobCampaign vous aide à mettre en place une stratégie d’Employee Advocacy dans votre entreprise.

Prendre rendez-vous avec un expert Marque Employeur

Guide de l’Employee Advocacy

La mise en place d’un programme d’employés ambassadeurs au sein de votre entreprise est un projet d’envergure stratégique. Mais une implémentation réussie constitue une réelle différence pour votre entreprise. Ce guide, vous accompagnera tout au long des différentes étapes pour développer ou d’optimiser votre propre programme au sein de votre Marque Employeur.

D’autres articles sur

    Actualités Marque Employeur

    Pour ne rien rater des dernières actualités de la Marque Employeur.
    Inscrivez-vous à notre newsletter bi-mensuel.