Les outils de sourcing les plus efficaces pour le recrutement

par | Jan 14, 2019 | Recrutement ciblé

Pour trouver de nouveaux collaborateurs, les entreprises ont de nombreux outils de sourcing à leur disposition, mais tous ne se valent pas ! Pour être sûr de réussir leurs futurs recrutements, elles doivent choisir les meilleurs. Voici notre sélection. 

 

Les outils de sourcing traditionnels

 

1. Les jobboards, toujours dans la course

Le recrutement est en plein bouleversement aujourd’hui, mais de nombreuses entreprises font toujours confiance au bon vieux jobboard ! En effet, les professionnels en quête d’un nouveau job ont encore le réflexe d’aller fouiller dans les annonces en ligne. Pour les recruteurs, publier une offre d’emploi sur une plateforme telle que Jobtic, c’est la garantie de recevoir de nombreux dossiers. Cet outil fonctionne donc très bien pour repourvoir certains types de postes. Par contre, il montre ses limites lorsqu’il s’agit de dégoter des profils rares et très recherchés, notamment en période de pénurie de main-d’œuvre. Et face aux outils digitaux qui permettent d’atteindre de manière plus ciblée les bons candidats, il n’est souvent pas une option suffisamment pointue pour les professionnels des RH.

 

2. Le sourcing avec un chasseur de tête

Les chasseurs de tête – tout comme les agences de placement – ont encore la faveur de bien des entreprises. En effet, ces prestataires sont souvent des spécialistes dans leur secteur : ils savent donc où chercher (et trouver !) les bons profils. Pour un recruteur, c’est aussi une solution simple, car il suffit de déléguer le sourcing et les dossiers arrivent ! Par contre, cette méthode est assez onéreuse et n’est donc pas adaptée à certains types d’entreprises, notamment les PME aux moyens plus limités. En outre, le chasseur de tête est surtout indiqué pour trouver des profils assez spécifiques. Il n’est donc pas en mesure de répondre à toutes les attentes d’un RH.  

 

3. La cooptation, un outil de sourcing efficace

Parmi les différents outils de sourcing et de recrutement, la cooptation est très prisée. Avoir un candidat recommandé par un tiers dans lequel on a toute confiance, c’est une garantie pour un RH, toujours inquiet à l’idée de faire une erreur de recrutement. D’ailleurs, la cooptation a tellement le vent en poupe qu’elle s’est développée en version digital et à grande échelle : Myjob.Company et Keyccopt sont des plateformes où chacun peut recommander un professionnel auprès d’une entreprise. Simple, rapide, sûre et peu onéreuse, la cooptation est un outil de sourcing intéressant pour les entreprises. De plus, elle est très efficace puisque les collaborateurs engagés par cooptation restent généralement plus longtemps dans l’entreprise que ceux recrutés par d’autres méthodes. Cependant, si un RH est à la recherche d’un profil rare, cette méthode ne sera pas forcément adaptée. Il est en effet difficile d’avoir dans son entourage quelqu’un qui connaisse justement la perle que vous recherchez. De plus, vous courrez le risque de recruter des clones de vos collaborateurs (mêmes écoles, même parcours).

 

Pourquoi ne pas faire appel à une agence de recrutement digital? Elle va faire tout le travail de sourcing et vous garantit de recevoir des candidatures qualifiées. 

 

Les nouveaux outils de sourcing digitaux

 

1. L’agence de recrutement digital, outil de sourcing 3.0

Le recrutement change et se digitalise ! Ainsi, pourquoi ne pas faire appel à une agence de recrutement digital ? Elle va faire tout le travail de sourcing et vous garantit de recevoir des candidatures qualifiées. Pour être aussi efficace, l’agence va utiliser de nombreux outils digitaux : elle va sélectionner les canaux fréquentés par les candidats que vous cherchez et va réaliser des campagnes hyper-ciblées pour les atteindre. Cette prestation a l’avantage d’être sur-mesure et de tenir compte du marché actuel et de vos besoins. Mais contrairement à une agence de placement ou un chasseur de tête, les coûts seront bien inférieurs. JobCampaign est une agence qui propose de telles prestations.

 

2. Les réseaux sociaux professionnels pour le sourcing et le recrutement

Aujourd’hui, quel recruteur n’est pas sur LinkedIn, le réseau social professionnel numéro 1 dans le monde ? Et pour cause, c’est un véritable vivier de talents ! Grâce à son puissant outil de recherche, il est possible de trouver facilement le profil adéquat. LinkedIn possède aussi plein de fonctions avancées pour aider les RH à dénicher le candidat idéal.

Si le réseau américain se taille la part du lion sur le marché professionnel, il ne faut pas pour autant négliger les concurrents : si vous recrutez plutôt en Suisse Alémanique, il est intéressant d’être aussi présent sur Xing.  

 

3. Les réseaux sociaux généralistes, les nouveaux outils de sourcing

 Facebook

Aujourd’hui, le recrutement ne se fait pas que sur les réseaux pro ! Avec ses 2 milliards d’utilisateurs actifs, Facebook est devenu un incontournable pour les entreprises adeptes du recrutement 3.0. Sur ce réseau, il est facile de poster une annonce, la sponsoriser et ainsi la mettre à la portée des candidats, en particulier ceux en recherche passive.

Il est également possible de faire du sourcing sur Facebook, grâce à la fonction search de ce réseau. Tapez les mots-clés que vous désirez et les profils correspondants s’affichent ! Vous pouvez aussi passer par un outil externe, comme l’extension chrome Intelligence Search, pour  faciliter la recherche de profils sur Facebook. Autre moyen d’atteindre les pros dans un domaine bien précis : les groupes. Vous avez besoin d’un développeur UX ? Cherchez les groupes UX de votre région et trouvez des professionnels motivés !

 
Twitter

Sur Twitter aussi, il est possible de faire du sourcing, en utilisant l’outil externe Followerwonk.  Il suffit de taper les mots-clés de son choix, ainsi que le lieu : l’outil fouille les textes des biographies et sélectionne les profils adéquats. Très pratique pour dénicher des talents !

 
Avantages et inconvénients

Les avantages du sourcing sur Facebook ou Twitter sont nombreux : ces plateformes sont gratuites et regroupent un nombre impressionnant de personnes. Mais il y a un inconvénient : tous les utilisateurs n’indiquent pas leur profession, ce qui limite les possibilités de trouver les profils adéquats.

Reste la possibilité de faire des posts sponsorisés, mais il est nécessaire d’avoir les connaissances suffisantes pour réaliser des campagnes qui portent leurs fruits (maîtrise des outils de ciblage, compétences rédactionnelles pour rédiger des intitulés qui captent l’attention, etc.).

 

4. Les moteurs de recherche spécialisés dans le sourcing

Certains outils de recrutement sur le web ne sont pas encore très utilisés, pourtant ils ont tout pour devenir des concurrents de LinkedIn ou Indeed. Il s’agit des moteurs de recherche uniquement dédiés au sourcing de candidats. Le plus célèbre se nomme Multisearch. Cet outil miracle permet d’avoir tous les profils du web à portée de clic. Il suffit d’entrer un mot clé sur cette plateforme et elle fouillera le web pour trouver les CV en adéquation avec votre demande. Comment réussit-elle ce tour de force ? Elle passe au crible les CVthèques web, les réseaux sociaux (professionnels ou non), les bases internes, les associations ou autres. Il est également possible de faire des alertes et de recevoir les nouveaux profils par mail. Parmi les concurrents de Multisearch, citons Profilr (qui agrège seulement les données des réseaux professionnels) et Hiretual, qui fouille à travers une trentaine de plateformes pour trouver le candidat, et fonctionne en mode SaaS et logiciel. Mais l’inconvénients de ces nouveaux outils de sourcing c’est qu’ils ne ciblent que les candidats en recherche active.

 

Le choix d’un outil de sourcing/recrutement va souvent dépendre des besoins et des moyens de chaque entreprise. Mais le digital offre aujourd’hui des possibilités énormes de recruter facilement à moindres coûts. Il serait bien dommage de ne pas en profiter !

 

Christelle Genier

Thématiques digitales RH

Restez connecté à l’actualité RH en recevant notre Newsletter

Share This